La supercherie des contes de fées

Rêviez-vous du prince charmant quand vous étiez petite ? De cette vie de château où tout est beau ?

On est bercé depuis notre jeune âge par des histoires qui parlent de princes et de princesses, d’amour véritable, seul et unique.

On se rend compte en grandissant que ça ne se passe pas franchement si simplement.

Le prince est une grenouille

A l’adolescence on commence à avoir les hormones qui titillent.
On a encore les contes de fées en tête.
On part en quête de l’être aimé, celui qui sera à nos côtés jusqu’à la fin de nos jours.

Un premier amour et on croit que c’est pour toujours.

Raté.

Peut-être avec le prochain.

Pas mieux.

De desillusion en désillusion on finit par ne plus y croire du tout et par se dire que ce prince charmant, celui qu’on nous a vendu, n’existe pas.

Et vous savez quoi ? C’est le cas !

La personne que nous imaginions n’existe pas

Ou plutôt si, il existe, mais que dans notre tête.

Quand on grandit, qu’on gagne en maturité, nos « critères » changent. L’amour de notre vie n’a plus besoin d’être un mannequin célèbre au sourire ravageur. Le physique, qui était à peu près le seul critère de sélection, ne disparait pas mais n’est plus seul à décider.

Centres d’intérêt, personnalité, valeurs, ces critères vont prendre une place de plus en plus importante. Ainsi se créé l’amour.

Quand on trouve une personne avec qui on se sent bien, on peut recommencer à croire au prince charmant. Sauf qu’il ne ressemble pas du tout à celui qu’on imaginait.

Il nous aime pour ce qu’on est, on peut être authentique avec lui, sans se sentir jugée.

Finalement, on ne nous a pas tant menti que ça. Le prince charmant  était juste déguisé en grenouille !

 

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants

Ce n’est pas une blague ça ?

Je voulais vous parler des auteurs traditionnels, Perrault, Andersen. Je me suis dit qu’ils étaient un peu à côté de la plaque et qu’ils ne devaient pas être bien investis dans leur vie de famille (en même temps ça va avec l’époque).  Mais en faisant des recherches je me suis aperçue qu’ils n’avaient vécu que pour leur art (enfance difficile, pauvreté, pas d’amour véritable, pas de famille).

Mais surtout, beaucoup de leurs histoires que l’on connaît aujourd’hui ont été modifiées (merci Disney !). A l’origine, la petite sirène se transforme en écume et le chaperon rouge se fait manger par le loup.

En ce moment je suis en train de lire le livre de Paul Dewandre « Hommes – femmes : mode d’emploi ».
J’adore ce monsieur et son livre est tout à son image.
Voici un passage au sujet de la fin des contes :

Ces contes de princes et de princesses nous induisent cependant en erreur, non sur les rôles de chacun, mais sur l’épilogue répété à l’envi, comme une évidence : « ils se marièrent, eurent beaucoup d’enfants et vécurent heureux jusqu’à la fin de leurs jours ». Comme si la rencontre de l’amour à vingt ans suffisait à garantir une vie de couple heureuse jusqu’à la fin de ses jours et avec de nombreux enfants, en plus !
Là réside le vrai mensonge de ces contes. Car même avec la meilleure volonté du monde et beaucoup d’amour au sein du couple, c’est justement à partir du moment où l’on se marie et où l’on a des enfants qu’il devient plus difficile de « vivre heureux jusqu’à la fin de ses  jours » !

Vous comprenez pourquoi j’adore ce monsieur ? ^^

Je le dis souvent, le mariage est une étape et non une fin en soi. Rien est jamais acquis. L’amour s’entretient au quotidien, avant-pendant-et après le mariage.

 

Ecrivez votre propre histoire

Est-ce que je suis contre les contes de fées ? Pas du tout !

Il faut juste en avoir une lecture plus profonde, lire entre les lignes. On trouve aujourd’hui des contes plus modernes et plus adaptés à notre société.

L’amour est une quête dont vous êtes l’héroïne.

Chacune écrit sa propre histoire. Vous, votre prince, votre royaume, vos aventures, votre amour. A vous de créer votre conte de fées.

Le mariage est une journée extraordinaire où vous allez célébrer votre amour, votre union. C’est la base de cette journée et le noyau autour duquel tout va se dérouler.

Et si vous racontiez une partie de votre histoire pendant votre mariage ?

 

Quel est votre sentiment par rapport aux contes fées ?Dites-moi en commentaires comment vous avez démasqué votre grenouille. Savez-vous comment vous allez raconter votre histoire dans votre mariage ?

Cet article vous a plu ? Aimez-le, commentez-le, partagez-le.

A très vite.

Cécile

EnregistrerEnregistrer

Partage !
Cecile
 

Créative, joyeuse et optimiste, je plane sur l'univers du mariage depuis quelques années. Entre traditions et modernité, chacun tente d'y mettre sa patte . Je vous propose la mienne afin que vous trouviez la vôtre.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Je t'offre mon ebook pour te lancer sereinement dans l'organisation de ton mariage